Juvisy-SUR-ORGE
01 69 54 27 27
Longjumeau
01 64 54 33 33
Orsay
01 69 29 75 75
Le GHNE  >  Etablissements et organisation

Etablissements et organisation

Les établissements

 

Situé aux portes de Paris, largement accessible par les réseaux routiers (A6, A10, RN20, RN118) et de transport en commun (RER, bus RATP) le Groupe hospitalier Nord-Essonne couvre les besoins de plus de 400.000 habitants sur tout le Nord de l’Essonne.

Il rassemble les sites de Juvisy-sur-Orge, Longjumeau et Orsay, ainsi que l’EHPAD de Longjumeau et le site du Grand Mesnil, dédié à la psychiatrie. Le GHNE propose un panel complet de soins de proximité et de recours (urgences, maternités 2B, pédiatrie, chirurgies, médecine polyvalente et spécialisée, réanimation, EHPAD…) servis par des plateaux techniques modernes qui reposent notamment sur un IRM, un scanner, une activité d’échographie, mais également un tout nouveau plateau de soins critiques inauguré en janvier 2019. C’est un acteur incontournable de nombreuses filières de prise en charge.

 Depuis le 1er janvier 2018, les trois sites du Groupe hospitalier Nord-Essonne forment une entité juridique unique. Leur offre de soins est organisée autour de 8 pôles et 1 fédération :

  • Pôle anesthésie - chirurgie - blocs
  • Pôle accueil soins urgents et intensifs
  • Pôle femme - enfant
  • Pôle gériatrie - SSR - soins palliatifs
  • Pôle médecine
  • Pôle médecine aiguë
  • Pôle médico-technique
  • Pôle psychiatrie
  • Fédération d'imagerie médicale entre le GHNE et le Centre hospitalier Sainte-Anne

 

Fortement ancré dans le paysage hospitalier par des partenariats nombreux et actifs avec les autres structures, le Groupe hospitalier Nord-Essonne est aujourd’hui engagé dans de nombreux projets d’avenir. Il s’inscrit en cohérence avec les projets stratégiques d’aménagement du territoire (Grand Paris, Grand Orly…) auxquels il s’associe pleinement.

 

Un projet innovant sur le plateau de Saclay

En 2024, les activités de médecine, de chirurgie et d’obstétrique déménageront pour rejoindre un nouvel hôpital unique innovant, construit sur le plateau de Saclay. Ce projet ambitieux a reçu l’aval de la Ministre des solidarités et de la santé en mai 2018. Parallèlement, des centres de consultations et de soins urgents, dispositifs novateurs partagés entre la médecine libérale et l’hôpital, seront mis en place d’ici 2021 sur les différents sites – Longjumeau, Juvisy et Sainte-Geneviève-des-Bois – pour renforcer l’offre de proximité. Le premier centre a ouvert ses portes en décembre 2017 sur le site de Longjumeau.

 

Le GHT Nord-Essonne

Par ailleurs, depuis juin 2016, un Groupement Hospitalier de Territoire Nord-Essonne (GHT NE) a été créé. Ce GHT fonctionne en très étroite coordination avec des établissements partie ou partenaires, notamment le Service public essonnien du grand âge (SEGA), l’EHPAD de la Martinière ainsi que le GHT Ile-de-France Sud (comprenant le CH Sud Francilien, le CH Sud Essonne et le CH d’Arpajon) avec lequel 5 axes de coopération majeurs sont déjà en cours.

 

Organisation et gouvernance

Le Groupe hospitalier est administré par un conseil de surveillance et dirigé par un directeur assisté d’un directoire.
Le conseil de surveillance du GHNE est composé de trois collèges :

  • Le collège des élus
  • Le collège des représentants des personnels
  • Le collège des personnalités qualifiées dont les représentants des usagers.

Le conseil de surveillance se prononce sur la stratégie de l’établissement. Il exerce un contrôle sur la gestion de l’hôpital.
Le conseil de surveillance a un rôle décisionnel et rend des avis.

 

Les organes consultatifs

 

  • La Commission Médicale d’Etablissement (CME) définit les objectifs médicaux et donne un avis sur la politique générale de l’établissement et le budget.
  • Le Comité Technique d’Etablissement (CTE) émet des avis sur des questions de portée générale concernant le personnel.
  • Le Comité d’Hygiène, de Sécurité et des Conditions de Travail (CHSCT) a un rôle de prévention des risques professionnels et des accidents de travail.
  • La Commission des Soins Infirmiers, de Rééducation et Médico-techique (CSIRMT) est consultée sur l’organisation générale des soins.
  • Le Comité du Médicament et des Dispositifs Médicaux Stériles (COMEDIMS) participe par ses avis à la définition de la politique du médicament et des dispositifs médicaux dans l’établissement.
  • Le Directoire prépare les mesures nécessaires à la mise en oeuvre du projet d’établissement, notamment le projet médical et en suit l’exécution.